Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement  |  Transition énergétique  |  Energie climat  |  La méthode d’élaboration
page précédente

La méthode d’élaboration

page suivante

Le Conseil départemental répond à l’obligation réglementaire et à son objectif de lutte contre le changement climatique en construisant un PCET.
Dans le même temps, les élus ont décidé de manière volontaire de mettre en place une Conférence Départementale des Energies (CDE).

La Conférence Départementale des Energies

C’est un outil de concertation, d’échange d’expériences, de savoir-faire et d’orientations stratégiques pour le territoire. Elle a comme objectif d’engager le département dans une démarche de  transition énergétique, de diversification de la production énergétique locale, de favoriser l’efficacité énergétique et les projets d’économie d’énergie, de renforcer et valoriser les expériences locales, de permettre un processus participatif et pédagogique sur la question énergétique.


C’est un engagement dans le long terme, un processus d’organisation et de manifestations régulières qui a permis d’approfondir la question structurante de l’énergie.

Après le lancement officiel en mars 2012, une première série d’ateliers a eu lieu d’avril à juin au Centre départemental de la communication autour de cinq thématiques : l’énergie issue de la biomasse, l’énergie géothermique et hydraulique, l’énergie solaire et éolienne, l’efficacité énergétique et les économies d’énergie, la mise en œuvre d’un projet territorial.

 

Une deuxième série a eu lieu en janvier 2013 lors de six réunions sur tout le territoire afin de déterminer les grands enjeux pour le département.

 

Une troisième et dernière série de quatre ateliers a eu lieu en juin 2013 pour réfléchir à des actions concrètes.

 

Enfin, un forum de synthèse a clôturé la concertation le 14 octobre 2013 par un débat avant la présentation à l’assemblée départementale.

 

Le plan d’actions de la CDE correspond à la traduction opérationnelle de cette large concertation. Il devient par conséquence le volet énergie du PCET.
Dans ce cadre une étude “sur les consommations énergétiques et le potentiel de production d’énergie renouvelable pour le département de la Dordogne” a été commandée par le Conseil départemental au cabinet Axenne.

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre

De plus, comme le prévoit la réglementation, le Conseil départemental a effectué un Bilan des émissions de Gaz à effet de serre « compétences et services » par l’intermédiaire du cabinet d’étude Alterea. Ces résultats ont permis de construire en transversalité avec de nombreux services du Conseil général un plan d’actions interne à la collectivité. Elle l’engagera dans l’exemplarité sur sa prise en compte du changement climatique.

La lutte contre le changement climatique

Le volet climat du PCET a été construit tout d’abord dans la continuité et la cohérence de l’Agenda 21, voté en mars 2009 par l’assemblée départementale. C’est aussi une prise en compte des études régionales sur le sujet (SRCAE, ORECCA), d’entretiens techniques, d’échanges citoyens lors des ateliers de la CDE et d’une étude sur la vulnérabilité du territoire qui permet de présenter des actions prioritaires.

L’analyse de vulnérabilité

En effet, une analyse de vulnérabilité vient compléter le plan climat comme préconisé dans le guide méthodologique des PCET fourni par l’ADEME. Elle permet d’aborder un sujet important, mais qui n’a pas fait l’objet de recherches spécifiques et qui reste mal appréhendé par les collectivités, mais aussi les citoyens et les professionnels.

 

 


© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.