Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Connaîtrele Conseil départemental  |  L’assemblée départementale  |  Opinions  |  Groupe communiste  |  Pour l'intérêt général
page précédente

Pour l'intérêt général

page suivante

Janvier 2013

Le Conseil général de la Dordogne n’échappe pas à la règle. Les Conseils généraux, comme l’ensemble des collectivités n’ont plus de marge de manœuvre pour mettre en œuvre les politiques qu’ils souhaitent. La nécessaire compensation des charges opérée par l’Etat doit être revue pour correspondre aux réalités imposées aux Conseils généraux. Elle doit découler d’une évaluation de la décentralisation, de ses atouts, de ses limites comme de ses ambitions futures. Les dotations de l’Etat doivent être indexées sur l’inflation. Les Conseils généraux ont la charge des politiques de solidarité au travers des allocations sociales, mais cette solidarité pour être pleine et entière et efficace doit bénéficier d’un financement national et de la protection sociale pour l’APA. Les SDIS doivent également être financés au plan national avec de nouvelles recettes provenant d’une taxation des profits des assurances et des grands groupes immobiliers.

Enfin il y a urgence à mettre en œuvre une réforme de la fiscalité locale juste et efficace qui redonne un pouvoir fiscal aux Conseils généraux et une autonomie financière permettant de répondre aux besoins.

Si le projet de loi sur la décentralisation du gouvernement ne répondait pas à ces urgences, il mettrait gravement en cause la décentralisation et il multiplierait les dangers sur le service public départemental, les actions à venir nécessaires au développement de la Dordogne. Des moyens indispensables pour servir l’intérêt général.
 
Président du Groupe communiste
Tél.  05 53 02 20 31 nous écrire

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.