Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Culture & sport  |  La recherche au service du Patrimoine  |  L'archéologie  |  Que faire en cas de découverte fortuite ?
page précédente

Que faire en cas de découverte fortuite ?

page suivante

Le sous-sol conserve de multiples vestiges et traces des populations qui nous ont précédées. Le sol sur lequel nous marchons et construisons, dans lequel nous creusons, est une formidable source d’information.


Chacun peut au cours d’une randonnée, d’une promenade, de travaux agricoles ou d’aménagement, découvrir des vestiges et traces témoins de notre passé. Il suffit pour cela de porter un regard attentif aux anomalies du relief, de la végétation, à certaines concentrations inattendues de matériaux sur le sol (débris de tuiles, blocs de pierre taillés…).

La législation du patrimoine prévoit que ces découvertes soient déclarées auprès des autorités compétentes : « Lorsque, par suite de travaux ou d'un fait quelconque, des monuments, des ruines, […] ou généralement des objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art, l'archéologie ou la numismatique sont mis au jour, l'inventeur de ces vestiges ou objets et le propriétaire de l'immeuble où ils ont été découverts sont tenus d'en faire la déclaration immédiate au maire de la commune, qui doit la transmettre sans délai au préfet. Celui-ci avise l'autorité administrative compétente en matière d'archéologie ». (Code du Patrimoine, livre V).

Le service de l’archéologie est à votre disposition pour tout complément d’information ou accompagnement en cas de découverte fortuite.










Direction Générale Adjointe de la Culture, de l'Education et des Sports - Service de l'archéologie Bureaux situés : Rue Albert Pestour
24000 Périgueux
Tél.  05.53.02.03.40 nous écrire
Courrier à adresser : Direction Générale Adjointe de la Culture, de l'Education et des Sports - Service de l'archéologie Hôtel du Département - 2 rue Paul Louis Courier CS11200
24019 Périgueux cedex
nous écrire

© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.