Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Solidarité  |  Handicap  |  Le CDCA de la Dordogne  |  Mise en place du CDCA de la Dordogne
page précédente

Mise en place du CDCA de la Dordogne

page suivante

Le CDCA est un conseil consultatif placé auprès de l’Assemblée départementale dont l’exécutif est Président de droit. Toutefois, ce dernier déléguera cette fonction, chaque fois qu’il sera empêché, à Mme La Vice-Présidente en charge des politiques de l’Autonomie.
Voici un nouvel acronyme - CDCA – qui s’ajoute au jargon du domaine social et qui va remplacer ceux de CODERPA (comité départemental des retraités et personnes âgées) et de CDCPH (Conseil départemental consultatif des personnes handicapées) qui disparaissent. Le CDCA fusionne et supplante en effet ces 2 instances préexistantes.

Le 15 décembre 2016 à 15 heures, a été inauguré, en application de l’article 81 de la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement du 28 décembre 2015 qui l’instaure dans chaque département en France,  le CDCA.  Tous ses membres (titulaires et suppléants) y sont invités dont les représentants des services de l’Etat et de l’ARS, qui y siègent de droit. Parmi les autres membres, les représentants des usagers (personnes âgées et personnes handicapées), de leur famille et de leurs aidants occupent une place prépondérante (1/3 des sièges).

Cet événement fait suite aux diverses consultations lancées par les services du département depuis la parution en septembre dernier du décret y afférent, qui en définit la composition. Les diverses associations, organisations ou syndicats ont été appelés ainsi à proposer leurs représentants afin d’occuper les quelques 86 sièges titulaires et autant de suppléants de ce conseil.

Au vu des réponses et des critères retenus pour leur sélection, le Président du Conseil départemental a fixé la composition du Conseil par voie d’arrêté.

 

Le Conseil est composé de 2 formations spécialisées comprenant  48 membres chacune :

  • la première va se consacrer aux questions relatives aux personnes âgées
  • l’autre à celles concernant les personnes handicapées.

 

Les représentants de ces 2 secteurs d’activité sont ainsi  appelés à réfléchir ensemble pour aider les décideurs locaux à construire et évaluer les politiques de l’Autonomie. Ces 2 secteurs comportent des spécificités et des enjeux qui leur sont propres, mais ils présentent aussi de nombreuses similitudes.

 

S’agissant de la politique gérontologique et selon l’exposé des motifs de la loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement, la France est engagée dans un processus de transition démographique marqué par une croissance importante et continue des classes d'âge les plus élevées, ainsi que par une augmentation de la longévité des Français. Au niveau national, le nombre des plus de quatre-vingt-cinq ans va, par exemple, quasiment quadrupler dans les quarante ans à venir, passant de 1,4 million à 5,4 millions.

 

La Dordogne est très concerné par ce phénomène bien plus précoce et marqué qu’ailleurs. Sa population comprend déjà à ce jour plus du tiers de personnes de 60 ans et plus, alors que c’est un indicateur-cible pour la France en 2060. En termes de vieillissement, le Département affiche  donc 40 ans d’avance et le nombre de ses habitants de 85 ans et plus va encore progresser de 12,5 % d’ici 2020, soit un bond de 37,2 % en 10 ans.
Cette «révolution de l'âge»  représente pour chacun de nous un progrès et une chance mais c’est aussi un défi majeur pour l’ensemble de notre société qui doit s'adapter dès à présent. La prévention de la perte d'autonomie constitue en particulier un enjeu tout aussi important que sa prise en charge.
Les politiques publiques à construire  à ce titre nécessite donc  une grande vigilance et le concours de l’ensemble des acteurs concernés. La fonction confiée au CDCA pour sa formation « personnes âgées » est à ce titre toute pertinente.

Il en est de même pour les personnes en situation de handicap. Les travaux du renouvellement du schéma départemental les concernant ont été lancés le 28 novembre dernier. 3 thèmes ont été proposés pour mener les réflexions nécessaires à l’élaboration du nouveau document directeur pour les 5 ans à venir. Ces  thèmes sont :

  • une réponse accompagnée pour tous,
  • l’accueil, l’information et l’orientation des personnes en situation de handicap et de leurs familles,
  • l’accompagnement spécifique des enfants.

 

Là aussi, la formation « personnes handicapées » du CDCA aura un rôle à jouer pour amender ces propositions et exprimer ses propres thèmes de réflexion pour parfaire le document final.

Il en sera de même pour tout autre document directeur défini par les services de l’Etat et/ou de l’ARS s’agissant des politiques de l’Autonomie.

La limite de l’exercice se trouve bien évidemment dans les possibilités des autorités publiques à accepter et accompagner ces propositions, selon leurs compétences respectives et leurs capacités financières.


En résumé,  la vocation première du CDCA  est bien d’émettre des avis et des propositions pour :

  • renforcer la participation des usagers et de leurs proches à l’élaboration et au suivi des politiques qui les concernent ;
  • assurer une meilleure coordination des différentes institutions qui mènent ces politiques ;
  • participer à l’élaboration et la mise en œuvre de ces politiques.

 

 

 

 


© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.