Conseil départemental de la Dordogne

GO
A A A
Vous êtes ici : Servir les citoyens  |  Environnement  |  Développement durable  |  Qualité de l'air intérieur  |  La qualité de l’air intérieur
page précédente

La qualité de l’air intérieur

page suivante

Les recherches dans le cadre de la santé environnementale démontrent l’impact délétère sur la santé humaine de certaines substances polluantes contenues dans l’environnement. L’actualité cible plus particulièrement les pesticides, les particules fines et dernièrement les perturbateurs endocriniens. Les sources de ces pollutions sont multiples.
On cite souvent les pollutions de l’environnement extérieur au travers des activités agricoles, du jardinage, des transports, de la pollution industrielle. Cependant, plus récemment, il a été démontré que l’environnement intérieur des bâtiments, alors que nous passons 80% de notre temps dans des milieux clos, est un facteur important d’exposition à ce type de substances au travers des produits d’hygiène, d’entretien, l’ameublement, les peintures…

Le Département agit

Soucieux de la santé et de la qualité de l’environnement des périgourdins, le Département met en place progressivement le nettoyage écologique dans ses locaux et les collèges. C’est une démarche complète qui nécessite de mener une réflexion depuis la politique d’achat des produits d’entretien (diminuer le nombre de produits utilisés et cibler les produits porteurs d’un label écologique) jusqu’à la mise en place d’un protocole de nettoyage harmonisé prenant en compte la nature des locaux et des usages (accueil du public, bureaux, classes, consultations médicales…), en passant par la sensibilisation et la formation des agents d’entretien.

 

Le travail des agents d’entretien est ainsi valorisé et porteur d’un intérêt nouveau. En effet, ils contribueront directement à l’amélioration de l’environnement et à la diminution de l’exposition des agents et des usagers aux substances nocives.

 

C’est un changement important des pratiques quotidiennes qui génère également des économies par la centralisation des commandes, la limitation du nombre de produits et la réduction du gaspillage.

Le saviez-vous ?

Selon le Ministère de la transition écologique et solidaire, la bonne qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment a un effet démontré sur la qualité de concentration des élèves, le taux d’absentéisme dans les écoles, le bien-être.

 

A contrario, une mauvaise qualité de l’air peut favoriser l’émergence de symptômes tels que maux de tête, fatigue, irritation des yeux, du nez, de la gorge et de la peau, vertiges ainsi que les manifestations allergiques et l’asthme.

Les enjeux sanitaires et économiques liés à la qualité de l’air intérieur sont importants. En France, on estime à 19 milliards d’euros par an le coût de la mauvaise qualité de l’air intérieur.

 


© 2011 Conseil départemental de la Dordogne.
Tous droits réservés.